AMBIANCE BAIN : L'éco-design dans le grand bain

L'ENTREPRISE

 

Akalys est la société de commercialisation du groupe familial OM86 qui fabrique du mobilier de salles de bains, des plans vasques et receveurs de douche en béton de synthèse, vendus sous la marque Ambiance Bain.

Ambiance Bain est une marque française de référence de l’agencement de la salle de bain, et s’adresse à une clientèle professionnelle et à un public exigeant.

La marque est diffusée chez les spécialistes de salle de bains et les distributeurs de sanitaire mais aussi par l’intermédiaire des architectes d’intérieur.

 

CONTEXTE INITIAL

 

Aujourd’hui, les fabricants de meubles de salle de bains et de plans vasques sont de plus en plus soumis à une forte concurrence venant des pays voisins comme la Pologne, l’Italie ou encore, l’Espagne et le Portugal. Nous sommes convaincus que c’est en nous différenciant par la qualité des matériaux, des finitions et de la fabrication que nous ferons face à cette concurrence.

De plus, nous sommes convaincus que la notion d’éco-conception doit désormais être systématiquement intégrée aux travaux de développement de tout nouveau produit.

A l’origine du projet, l’idée était de pouvoir réaliser des plans vasques avec du « vrai » tissu. Le tissu est une matière qui s’impose actuellement dans l’habitat et a pris la main sur d’autres matériaux : le cuir des canapés est remplacé par du tissu, les plaids et les coussins envahissent notre intérieur, que ce soit salon ou chambre, les fabricants de panneaux ou de carrelages proposent une multitude de décors sur le thème textile,
… le tissu règne en maître !

Pour marquer notre différence, nous avons donc souhaité faire évoluer notre béton de synthèse, matériau utilisé pour la fabrication des plans vasques, receveurs de douche vers un éco-matériau à base de tissu, et nous avons créé TEXTI-SAN.

 

MISE EN OEUVRE

Le produit de référence est un plan vasque (plan de travail intégrant un lavabo) réalisé en béton de synthèse.
Le béton de synthèse est composé d’un mélange de différentes granulométries de poudre de carbonate de calcium et de résine polyester, recouvert d’un gelcoat polyester qui confère son étanchéité au matériau et contient un agent anti-bactérien. La méthode de moulage par coulée permet d’obtenir une grande variété de coloris et de formes. C’est un matériau dense : 36 kg/m².

Il est utilisé pour la fabrication de plans vasques, de receveurs de douches à l’italienne et de panneaux muraux assortis.

En juillet 2013, au démarrage du projet, nous voulions développer la gamme des vasques, intégrée dans un plan de travail en un seul bloc, afin d’y intégrer des textiles décoratifs. L’idée d’utiliser un textile « écologique» nous a paru une opportunité de différentiation concurrentielle, renforcée par une nouvelle technologie permettant un allègement important du produit, donc une moindre consommation de matière première.

Nous avons alors poussé plus loin l’étude d’éco-conception avec une ACV incluant : matériaux bio-sourcés, réduction des matières premières, éco-production, suppression des COV, encombrement, emballage, matériaux recyclables, démontabilité, Eco-organisme …
Nous avons identifié 4 pistes prioritaires d’éco-conception, autour des matériaux, de la fabrication, de l’emballage et du transport.

Pour élargir les applications de ce projet stratégique, nous avons alors choisi de réfléchir autour du matériau et du procédé de mise en œuvre, plus que de la conception d’une vasque.

Pour aboutir à la solution finale, nous sommes passés par plusieurs étapes de validation concernant le matériau et la mise en œuvre.

Après avoir sélectionné différents types de tissu et de résine, nous avons effectué un choix sur les critères : provenance des matières premières, composition, compatibilité et bien sûr rendu esthétique. Nous avons en parallèle travaillé sur le processus de fabrication le moins impactant possible. De nombreux essais de matières et de techniques de moulage ont été nécessaires.


Finalement, nous avons sélectionné une résine polyester bio-sourcée, et des renforts de textile en lin cultivé, transformé et tissé dans le nord de la France. La technique de mise en œuvre retenue est une technique d’infusion sous vide permettant de réduire de manière importante l’exposition des salariés aux Composés Organiques Volatils présents dans les résines.

Ainsi, nous avons abouti à la mise au point du TEXTI-SAN : matériau composite éco-conçu matériau moins dense (9 kg/m²), donc 4 fois moins lourd, et moins impactant en fabrication, que le béton de synthèse !

Le produit éco-conçu issu de cette innovation matériau est un plan vasque recouvrant un nouvel aspect « textile naturel » dans la salle de bains. Une alternative naturelle et colorée à la céramique blanche traditionnelle. Il privilégie également l’hygiène et la facilité d’entretien par la suppression de tout collage ou pièce rapportée.

Autour de ce plan vasque à la forme très enveloppante, rendue possible grâce à cette nouvelle technique de moulage, nous avons créé un meuble également éco-conçu, en utilisant un matériau à base de carton recyclé et compressé.
Nous avons ainsi abouti à une grande cohérence entre esthétique et éco-conception.
Ce nouveau meuble éco-design : ALBA, a été présenté en septembre 2015 à nos clients, lors d’un salon professionnel et dans de nombreux magazines spécialisés.

 

RESULTATS

Dans notre projet nous avons utilisé différents outils : ACV simplifiée (bilan produit), Check-lists, ECODESIGN PILOT, Brainstorming, ACV comparative, revue critique.

L’ACV a été confiée à un prestataire extérieur, Agro Composites Entreprises, cette ACV a servi de validation finale du projet d’éco-conception.
Une analyse de la sensibilité, ainsi qu’une revue critique par trois experts ont été réalisées dans le but de confirmer les résultats et les gains environnementaux obtenus. En effet sur les 10 indicateurs environnementaux de l’ACV, les gains constatés allaient de 43% pour l’effet de serre à environ 500% concernant la couche d’ozone.

  • Matières premières :

Le plan vasque en TEXTI-SAN est composé :
- de fibres de lin, cultivées, transformées et tissées dans le nord de la France,
- d’une résine polyester bio-sourcée,
- d’un revêtement de surface (gelcoat) antibactérien qui évite la prolifération des bactéries.
Ceci permet de réduire le poids des pièces par quatre (36 kg/m² pour le béton de synthèse contre 9 kg/m² pour le TEXTI-SAN), de réduire la quantité de résine dans une pièce de même surface, passant de 9 kg à 7 kg pour le composite de Lin, de réduire la quantité d’emballage. D’intégrer des textiles naturels de lin (matière agricole et renouvelable) pour remplacer la charge minérale de carbonate de calcium (matière minérale et non renouvelable).

  • Fabrication :

La technique de fabrication retenue est une technique de moulage d’infusion sous vide en moule fermé.
Contrairement à la coulée du béton de synthèse, qui est une technique de moulage en moule ouvert, cette technique réduit l’exposition des salariés aux émanations de Composés Organiques Volatils, lors des phases de moulage.

Cette technique autorise un nombre de moulage important d’environ 500 pièces avant d’envisager le changement de la bâche (données fournisseur), elle a donc une durée de vie identique à la durée de vie d’un moule traditionnel pour le béton de synthèse.

Enfin, la coulée étant sous vide, elle évite les défauts dus à l’inclusion d’air dans les fibres naturelles et elle permet donc de supprimer les déchets de production du moulage traditionnel.

  • Logistique :

La réduction du poids du plan vasque permet la fixation de la pièce en Texti-San directement sur son caisson et ainsi de grouper l’emballage du plan vasque et du caisson. Nous expédions désormais chez nos clients un seul colis au lieu de deux colis habituellement (avec le béton de synthèse). La quantité d’emballage est ainsi diminuée.

  • Utilisation :

Le plan vasque réalisé en Texti-san a été testé en laboratoire, suivant des normes EN 14688, pour vérifier la résistance du matériau : tests aux chocs thermiques, résistances aux produits chimiques (alcalins, alcools, agents tachant…)

Au quotidien le matériau Texti-San s’avère aussi résistant que le béton de synthèse.

  • Fin de vie :

Des essais de recyclage ont été réalisés, mais les solutions ne sont pas encore convenables, actuellement nous travaillons sur la résolution de cette problématique. Une analyse de sensibilité a été réalisée et a montré, que même en partant d’une hypothèse de durée de vie divisée par deux (ce qui n’est pas le cas) le TEXTI-SAN restait moins impactant pour l’environnement que le béton de synthèse.

Télécharger la fiche éco-initiative au format PDF 

Pour recevoir la fiche sous format papier, contactez : Diarra.kane@eco-conception.fr

 

 

 

 


Modéré par : Coline Fillon


  • Publié le 14 décembre 16
    par Thomas Rollini
    Vue 1701 fois

  •  Equipement domestique
      fabrication France
      stratégie d'entreprise
      fibres
      avantage concurrentiel
      bilan produits