Jacquenet Malin des jardinières

JACQUENET MALIN

Chiffres d'affaires : 1 900 000

Marché : Jardin

Nb employés :20

Année fondation :1912

Localisation : TOUILLON  (21)

http://www.jacquenet-malin.com/

 

L’idée de départ…

Dans un contexte économique difficile, l’entreprise voulait diversifier son activité en gardant son cœur de métier, son circuit de distribution, tout en prenant en compte l’environnement. Dans ce cadre, Jacquenet-Malin avait créé un produit, le Bac-k, mais sa conception ne prenait pas en compte une démarche d’éco-conception.

Puis, un produit éco-conçu a été créé : Mon Pré Vert. Ce concept de jardinage est destiné aux balcons et terrasses. La structure accueille, au moyen de traverses, divers accessoires tels que des bacs de culture et des étagères. Ces bacs contiennent une culture potagère en carré qui associe des légumes, des fleurs et des plantes aromatiques.

Démarches et caractéristiques environnementales

Matières

Les composants de la structure sont en bois tourné. Toutes les pièces sont issues des ateliers de l’entreprise, sauf les plateaux sous traités à une menuiserie locale. Jacquenet Malin a supprimé les parties en tôle, réduit la part d’emballage et de visserie (de 476g à 65g de visserie).

Fabrication :

L’entreprise a travaillé sur la part de matière la plus importante du produit, le bois. En supprimant son thermo-chauffage, qui rendait le peuplier imputrescible, pour une essence de bois qui l’était naturellement, et qui plus est, disponible dans la région, le Douglas.

Logistique :

Les matériaux présents dans le produit fini « Mon Pré Vert » auront effectué moitié moins de kilomètre que ceux composant l’ancien produit, le Bac-K. Cela est essentiellement dû à l’approvisionnement local du bois (60% des économies) et à la suppression de la pièce en tôle pliée et peinte  (30 % des économies). Mon Pré Vert ne nécessite pas de produit d’entretien particulier et ne consomme pas d’énergie.

Fin de vie 

Mon pré vert est composé de matières recyclables et est entièrement démantelable.

Outils utilisés

Pour  la phase d’étude, l’entreprise a d’abord cibler les produits de son catalogue ayant un fort impact environnemental, puis en choisir un afin d'effectuer un travail d'amélioration sur un produit phare.

Une étude ergonomique a été menée. Les dirigeants ont cerné les normes ISO et OHSA,  le périmètre de la certification NF Environnement.

Un Bilan produit via le logiciel de l’ADEME a été réalisés.

Impacts commercial et financier de la démarche

Pour ce produit, l’entreprise a conservé son circuit de distribution classique, c’est-à-dire les jardineries. Un partenariat exclusif a été signé pour 2013-2014 avec l’enseigne BOTANIC, leader de son marché en terme de commercialisation de produits éco-conçus. Mais d’autres enseignes sont visées. Ce produit a une marge plus importante que les manches d’outils habituellement fabriqués par Jacquenet Malin. 

Texte tiré de :


Modéré par : Coline Fillon


  • Publié le 14 décembre 16
    par Loïs Moreira
    Vue 77 fois

  •  Equipement domestique
     norme ISO
      norme OHSA
      jardinerie
      bois
      stratégie d'entreprise
      reconception
      logistique
      matière
      fabrication