Rapport Moral 2019

La mission du Pôle est de couvrir l’ensemble du territoire métropolitain avec le même niveau de qualité de service d’accompagnement des acteurs économiques.

  • Les activités de premier niveau de sensibilisation et de stimulation sont couvertes prioritairement par des acteurs locaux, à qui le Pôle transmet les outils, accrédite la compétence et suit les activités.
  • Les activités d’accompagnement plus élaborées sont opérées directement par le Pôle et/ou des acteurs spécifiques qui disposent notamment des compétences filières.

Les prestations sont standardisées pour assurer la diffusion la plus large, mais les modalités concrètes dépendent des situations locales, des politiques régionales et des potentiels des territoires.
Par ailleurs le Pôle développe des activités d’intérêt public de veille, de participation à la normalisation, d’élaboration d’outils et de centre ressources…

Les services aux membres

Dans le cadre de l'activité associative le Pôle a deux types de membres entreprises :

  • Les entreprises industrielles ou de services qui mobilisent l’écoconception dans leur activités, leurs produits et marchés auxquelles le Pôle apporte des services de soutien, de formation et de renforcement de capacité.
  • Les sociétés de conseil auxquelles le Pôle diffuse des outils et des méthodes d’intervention. Le Pôle ne se met pas en concurrence avec elles mais vise à renforcer leur compétence en assurant la qualité des outils utilisés et à ouvrir leur marché.

Le modèle économique

Les activités d’intérêt public n’étant financées que partiellement par l’ADEME, le Pôle doit dégager une marge sur ses activités pour financer sa part et consolider son modèle économique notamment son fonds de roulement.

Deux niveaux d’activités génèrent des revenus :

  • Les adhésions : des services limités aux adhérents sont proposés, incluant des réductions sur les prestations. Le niveau de cotisation ne sera pas modifié mais les services spécifiques aux membres seront améliorés pour étendre le nombre des adhésions.
  • Les prestations d’accompagnement qui sont composées de 3 niveaux de coûts :

1. Le commercial (acteurs non spécialement compétents, qui organisent les opérations formations, ex. club d’entreprise)
2. La prestation elle-même
3. Le Pôle qui assure la qualité, garant des prestations et retour d’expérience

La prestation sera facturée aux entreprises au prix plus proche du marché. Selon le contexte régional, des cofinancements (ADEME, Région) peuvent être disponibles. Ces revenus ne sont pas destinés exclusivement au Pôle mais peuvent être partagés, pour les deux premiers, avec des acteurs et des consultants locaux.

Le Pôle rend compte sur l’ensemble des activités menées en propre ou par les tiers, et qu’elles soient cofinancées par l’ADEME ou non. Des indicateurs seront élaborés en ce sens, dans une logique d’observatoire.

Au-delà de l’approche territoriale, la diffusion de l’écoconception et de la prise en compte du cycle de vie doit passer par deux nouvelles pistes à ouvrir :

1. La première est l’approche sectorielle, par filières, elle implique que les éléments transférés aux entreprises intègre la structure et les enjeux spécifiques de leurs filières. Elle impliquera pour le Pôle d’établir des partenariats au sein des approches nationales des Comités Stratégiques de Filières et aux niveaux régionaux des Schémas Régionaux de Développement Economique, d'Innovation et d'Internationalisation (SRDEII).

2. La seconde est le moteur des grandes entreprises et des donneurs d’ordre, ceux-ci doivent engager la gestion du cycle de vie avec leur sous-traitants. Le Pôle pourrait organiser en partenariat avec les entreprises des prestations spécifiques d’accompagnement des sous-traitants.




Nous déployons quatre leviers d'actions auprès des divers organismes avec lesquels nous collaborons :

Pour diffuser et faire comprendre la pensée en cycle de vie auprès de tout type d'organisation

Pour aider les structures d'intermédiation et les entreprises à promouvoir la pensée en cycle de vie, son management et son évaluation, à travers un réseau structuré

Pour conseiller et former les entreprises en s'adaptant à leur niveau de maturité et partager les bonnes pratiques

Pour innover dans la performance par le cycle de vie en développant de manière collaborative des outils et méthodes face à des nouveaux enjeux