Etape 2 - Assurer un leadership fort et approprié

 

L'organisation doit mettre en place, mettre en œuvre et maintenir les processus requis pour satisfaire aux exigences. La direction doit donc piloter le système de management environnemental (SME) et s’engager dans les décisions prises pour qu’il atteigne les résultats présentés dans sa politique environnementale. Pour la première fois, c’est bien au niveau de la direction que la responsabilité de l’efficacité du SME doit être prise : celui-ci remonte donc à un niveau stratégique dans la gestion de l’organisation, au cœur de ses préoccupations.

 

Organisation

Afin de prendre en compte la perspective cycle de vie dans son SME, l’organisme a besoin de s’organiser en interne de manière à engager la direction et ses équipes dans une réflexion transversale. Une équipe projet est nécessaire, même très réduite, à adapter à la taille de l’organisme.

Politique

Environnementale, elle doit être clairement formalisée et communiquée, en prenant en compte le cycle de vie de ces produits / services, et adjointe à la politique de l’entreprise.

Stratégie

Elle permet de s’attaquer aux impacts et aux risques et opportunités, tout en étant intégrée à la stratégie d’entreprise afin de participer à sa performance.

Risques et opportunités

Déterminer ceux liés aux aspects environnementaux et aux enjeux dans une perspective cycle de vie permet au SME d’agir comme un système préventif et pro-actif pour la protection de l’environnement, tant en situation normale qu’en urgence.

 

Données nécessaires

  • Domaine d’application du SME
  • Principaux aspects environnementaux à traiter

Résultats

  • Définition des rôles et responsabilités
  • Motivation et implication
  • Politique et stratégie environnementale
  • Identification des risques et opportunités
  • Définition des processus et des points de contrôle des projets

Retour ISO14001v2015 et PCV




Management environnemental et cycle de vie

Pour aller plus loin :

Contactez-nous pour
- un accompagnement
- une formation