Etape 1 - Définir la portée du système de management environnemental

 

L’organisation détermine les limites et l’applicabilité de son SME afin d’établir son champ d’application dans une perspective cycle de vie. Cette étape fondamentale, dont la crédibilité du SME va dépendre, est abordée dans le chapitre 4 donc au début de la norme. Elle se nourrit de bien d’autres points à traiter en parallèle et va évoluer selon les connaissances et les objectifs que se donne l’organisme.

Business challenges

Lors de la description du contexte de l’organisme, la perspective cycle de vie intervient pour déterminer les enjeux internes et externes et les conditions environnementales.

Parties intéressées

De même, celles-ci sont identifiées tout au long de la chaine de valeur, en recherchant leurs attentes et besoins.

Conformité

Les réglementations environnementales doivent être repérées, tout au long du cycle de vie des produits/services, ainsi que les attentes et besoin des parties intéressées qui peuvent devenir des obligations de conformité.

Environnement

Les aspects et impacts environnementaux sont caractérisées « dans une perspective cycle de vie », l’inventaire du cycle de vie des produits/services est donc une donnée d’entrée incontournable.

Maîtrise et influence

Pour tous ces points, l’organisme « doit prendre en considération sa capacité de maîtrise et d’influence ». Les informations et le champ d’application du SME pourront alors être pertinents, légitimant les actions à mener.

 

Données nécessaires

  • Schéma du cycle de vie
  • Parties intéressées
  • Inventaire du cycle de vie des produits / services

Résultats

  • Aspects environnementaux significatifs dans une perspective cycle de vie

Retour ISO14001v2015 et PCV




Management environnemental et cycle de vie

Pour aller plus loin :

Contactez-nous pour
- un accompagnement
- une formation