L'Industrie textile et l'Environnement

L’industrie textile est caractérisé comme une des plus grandes et complexes chaines industrielles de nos jours, consolidant des acteurs du secteur de l’agriculture, chimie, mode, vente, services et de traitement des déchets. [1] De plus, la majorité des produits textiles dans le marché européen sont souvent fabriqués en dehors de l’Europe. A cause de ces complexités, les impacts environnementaux de l’industrie textile en Europe deviennent difficiles à cerner.
Aujourd’hui, nous ne pouvons pas nier l’ampleur qui prend cette industrie dans nos vies. La quantité des vêtements achetés en Europe par personne a augmenté de 40% ces derniers décennies et contribue de 2 à 10% (selon impact étudier) d’impacts environnementales liées à la consommation Européen. [2]
La prise de conscience des consommateurs et institutions aux enjeux environnementales de l’industrie textile amène aux entreprises à repenser leurs business model et mettre en place des démarches pour réduire leurs impacts environnementaux, notamment à travers l’économie circulaire et l’éco-conception.

L'industrie textile et l'Eco-conception

« […] Le secteur du textile et de l’habillement est aujourd’hui l’un des plus internationalisé. Il devrait être logiquement avant-gardiste en matière de développement durable. Or, malgré la multiplication des initiatives, l’éco-conception des produits textiles reste peu développée. Les éléments de littérature sur le sujet sont dispersés et la connaissance des différentes parties prenantes de la filière du textile et de l’habillement se limite en général à leurs domaines d’activités respectifs » Source : Eco-conception des produits textiles-habillement (2011) : WWF [3]
Effectivement, des nombreux études et guides qui touchent différents thématiques de l’industrie textile sont sorti ces dernières années et les entreprises ont cherchés à se distinguer par la prise en compte de ces enjeux environnementaux dans leurs communications, dans la conception de ses produits et dans leur politique interne.
Cette variété des témoignages et études, permet au Pôle Eco-conception de réaliser une préconisation des enjeux environnementaux dans l’industrie textile :

Les fibres naturelles

D’après l’indice Higgs (un outil d’évaluation environnementale pour l’industrie de l’habillement, chaussure et matériel outdoor développé par la coalition du secteur textile pour le développement durable) les fibres naturelles font face à des nombreuses contraintes environnementales. Fibres comme le coton ou lin demandent une grande quantité d’eau pour les cultivé. L’impact environnementale provient aussi du besoin pour des pesticides, fertiliseurs et de l’espace pour les cultivés. [4]

Les produits chimiques

Les produits textiles sont traités avec des produits chimiques tout au long de son cycle de vie. Pesticides, fertiliseurs, teintures, encres, produits chimiques hydrofuges, retardants des flammes, substances dans l’étape de finition, etc. l’étude réalisée par l’Agence de Chimie Suédois en 2013 estime 1900 produits chimiques sont liés à l’industrie chimique dont 165 sont des substances considérés dangereuse pour l’environnement ou la santé. L’étude admet qu’une analyse exhaustive de la quantité des produits chimiques dans l’industrie est difficile à cause de la chaine de valeur longue et complexe. [5]

Comportements des utilisateurs

Les enjeux environnementaux pendant l’utilisation des produits textiles sont souvent liés à deux facteurs : les détergents utilisés lors des lavages et la consommation électrique liés aux électro ménagers (machine à laver, séchoir, fer à repasser). De même la croissance de la demande pour des produits d’habillement, notamment la naissance du « Fast fashion » amène à une diminution de la durée de vie des produits d’habillement liés à des contextes de mode et l’encouragement de la surconsommation. [1]

Collecte, recyclage

Mondialement, plus de 60% des vêtements peuvent être réutiliser complètement et 35% peuvent être downcyclé vers d’autres types de produits (fibres, etc). Au total 5% devrai être jeté [6]
En France, 35% des TLC (Textiles, Linge, Chaussures) usagés en France sont collectés [7]. La sensibilisation des consommateurs et le développement des techniques de collecte et recyclage fait partie des leviers nécessaire pour réduire les impacts dans la fin de vie des produits textiles. EcoTLC, l’éco-organisme dans le secteur TLC est l’institution en charge du développement de cette filière de recyclage en France.

Ressources Clés:

[1] : Environmental Improvement Potential of textiles (2014) : JRC Scientific and Policy Reports

 

[2] Environmental impact of the textile and clothing industry (2019) : European parliament

[3] Eco-conception des produits textiles-habillement (2011) : WWF

[4] Pulse of the fashion Industry (2017) : Global Fashion Agenda

[5] Hazardous chemicals in textile – report of a government assignment (2013) : Swedish Chemicals Agency

[6] Unite to Combat Media Misconceptions of Secondhand Clothing Industry (2016) : Textile recycling Association

 [7] Rapport d’activité 2016 : EcoTLC