Eco-conception en AgroAlimentaire

 

Comment réduire l'empreinte environnementale des produits AgroAlimentaire durant leur phase de conception ? 

A ce jour, il existe peu d’ouvrages en éco-conception, abordant spécifiquement un domaine ou secteur d’activité. Ce constat prévaut pour le secteur agroalimentaire, constituant une difficulté pour les industriels de l’agroalimentaire qui souhaitent se lancer concrètement dans la mise en place d’une démarche d’éco-conception. C’est sur cette observation, qu’en 2012 nous avons édité le premier guide d’éco-conception, relatif aux produits agroalimentaires.

L’éco-conception en agroalimentaire est souvent appliquée par les industriels selon trois axes principaux, tels que les emballages, l’intégration du bio dans la formulation recette, et l’amélioration des processus de transformation.  En revanche, les environnementalistes, ayant une vision plus globale du système alimentaire, concentrent leurs stratégies sur des approches filières de production agricole représentant de plus grands enjeux.

 

Un frein majeur à la mise en place d’une démarche d’éco-conception sur la totalité du cycle de vie d’un produit agroalimentaire est l’absence d’approches claires, s’intégrant dans une logique propre au processus de développement de produits de l’industriel de l’agroalimentaire.

 Cycle de vie d'un produit agroalimentaire / food product life cycle

 


L’écoconception dans les filières alimentaires par ADEME

 

 

 

Atelier Eco-conception en Agroalimentaire -

Loïs Moreira - Pôle Eco-Conception 

 

Atelier Eco-conception en Agroalimentaire -

Vincent COLOMB - ADEME 

Atelier Eco-conception en Agroalimentaire -

Alexandre FRANCIN – O2M Conseil 

  

Ainsi certaines questions restent en suspens :

Comment introduire cette réflexion environnementale et sur la globalité du cycle de vie dans le cahier des charges d’un produit agroalimentaire ?

Comment intéresser les clients à choisir un produit éco-conçu ? 

Comment traduire les stratégies d’éco-conception en argumentaire/clients ?

Etc. 

Ce guide a pour objectif d’aider les industriels du secteur de l’agroalimentaire dans leurs réflexions, leurs stratégies, leurs démarches et dans la valorisation/clients d’un projet d’éco-conception.

 

Dans ce guide nous avons voulu prendre le contre-pied des logiques d’éco-conception classiquement utilisées dans le secteur alimentaire, en focalisant notre approche sur la recette et le cahier des charges d’un produit.

Ce guide se compose de 8 principales parties : 

En préambule : l’éco-conception et sa démarche/projet, 

le contexte et les enjeux du secteur de l’agroalimentaire, 

la démarche de développement de produits agroalimentaire et d’éco-conception en agroalimentaire,

l’évaluation environnementale en vue d’un projet d’éco-conception, divers affichages et l’Unité Fonctionnelle

l’ensemble des stratégies possibles pour un produit agroalimentaire sur son cycle de vie avec une part très importante concernant la formulation de la recette,

une matrice outil – check list de l’ensemble des stratégies,

les résultats d’une étude relative aux pratiques de communication à connotation environnementale, des industriels de l’agroalimentaire, en faveur de leurs produits. Cette étude s’intéresse uniquement aux communications directement accessibles sur les emballages en magasin,

et en Annexe, une extraction d’ACV de produits agroalimentaires, obtenu grâce à une méthode homogène  (avec l’indice environnemental du groupe Casino) 

 

Le chapitre concernant les diverses stratégies, et réflexions inhérentes au cycle de vie d’un produit agroalimentaire représente le cœur de ce guide, il permettra de cibler et cadrer les multiples axes d’amélioration sur lesquels il est possible d’intervenir dans un projet d’éco-conception. Certaines stratégies sont claires et approuvées, d’autres proposent des éléments de réflexions qu’il faudra étayer à l’avenir, en fonction de l’état d’avancement des connaissances. Nous avons notamment réaliser une focus sur l'éco-conception d'une RECETTE. 

Concernant les stratégies d’éco-conception, en fin de chaque sous-partie nous vous proposerons plusieurs argumentaires de valorisation de la stratégie auprès des clients.  Ces propositions ne sont pas exhaustives, et doivent être adaptées par les services marketing des entreprises.  Ces parties de valorisation permettent de faire le lien entre les attentes des consommateurs, les stratégies industrielles,  les exigences du cahier des charges des produits, et les demandes spécifiques aux filières agricoles.

Ici, la logique est de rendre les produits agroalimentaires éco-conçus, compréhensibles et attractifs pour les consommateurs, afin de renforcer la confiance envers ces produits, et d’accélérer l’évolution des cahiers des charges en faveur de l’environnement.

Il faut noter que ce guide n’est pas spécifique à une catégorie unique de produits. Il est généraliste, et n’a donc pas vocation à répondre à des problématiques de filières de façon spécifique. Ainsi, d’autres stratégies propres aux filières peuvent compléter celles proposées par ce guide. 

 

 
L’écoconception dans les filières alimentaires par ADEME

 

 

A noter, l’ajout du chapitre éco-conception des emballages dans ce même guide, mi-2016,  ainsi qu’une version simplifiée du guide, courant 2016,