Eco-conception d'un Service

 

 

L’augmentation du nombre d’entreprises de service est un phénomène prenant de plus en plus d’ampleur dans nos sociétés, que ce soit par le biais de l’économie de la fonctionnalité (évolution d’offre de bien en offre de service) ou par l’augmentation des offres de service ne s’articulant pas autour d’un bien matériel  particulier (Finance, éducation, divertissement, …). Or, la définition de l’éco-conception parle d’intégrer l’environnement dès la conception des produits, biens ou services. Si la démarche d’éco-conception est documentée et connue lorsque le produit est un bien matériel, dans le cas d’un service, il n’existe actuellement pas de méthode générale applicable à l’ensemble des différents services. De plus, la norme ISO 14001 certifie les systèmes de management environnemental mis en place par les organisations. La dernière version de cette norme, publiée en octobre 2015, stipule au paragraphe 6.1.2 intitulé les “Aspects environnementaux” :

Dans le domaine d’application défini du système de management environnemental, l’organisme doit déterminer les aspects environnementaux de ses activités, produits et services qu’il a les moyens de maîtriser et ceux sur lesquels il a les moyens d’avoir une influence, ainsi que leurs impacts environnementaux associés, dans une perspective de cycle de vie.

Bien que de nombreuses entreprises de service soient déjà certifiées ISO 14001, organismes certificateurs et certifiés peinent à définir clairement la notion d’éco-conception de service. Le Pôle a donc engagé sa réflexion dans le domaine peu documenté de l’éco-conception de service. Un premier guide est sorti en 2012. Ce guide est une première réflexion sur le sujet mais qui manque aujourd’hui de recul et de profondeur face à la demande de renseignement et de méthodologie.

Une nouvelle note de synthèse est prévue en 2019 afin de développer les concepts et outiller les entreprises de service.

 

La note de 2019 contiendra :

 

  • Une précision de la notion de service, ainsi que des caractéristiques qui leur sont associés. Un point particulièrement important à retenir est qu’un service ne se détache pas de toutes contraintes maté
    rielles. En effet, bien que certains services soit moins orientés autour d’un bien matériel que d’autres, ils n’en dégagent pas pour autant aucun impact environnemental. Un bon exemple est celui des services numériques qui sont souvent valorisés pour leur aspect « dématérialisant » même si ces derniers engagent des enjeux matières importants.

 

 

Figure 1 : Le degré de tangibilité, un moyen d'évaluer la frontière entre biens et services

 

 

  •  La proposition d’un cycle de vie générique pour l’ensemble des services  recensant les étapes de production d’un service ainsi que les aspects environnementaux associés. Des précisions par rapport à l’unité fonctionnelle d’un service seront aussi données afin de visualiser dans quelles mesure des analyses comparatives sont pertinentes.

 

 

Figure 2 : Proposition d'un cycle de vie pour les services

 

  •  Un listing des outils disponibles pour éco-concevoir un service. Ces outils sont souvent sectorisés car des outils généraux sont moins adaptés aux différents contextes que peuvent rencontrer les grandes variétés de service. Le Pôle proposera en complément une check-list des principales données qu’il faut envisager pour se lancer dans l’éco-conception de service

 

  • Une approche de la démarche d’éco-conception d’un service et des différents niveaux d’éco-conception que l’on peut atteindre

 

Ce document sera disponible uniquement pour les adhérents du Pôle Eco-Conception. 

EN SAVOIR PLUS SUR L'ADHESION 

 

 

 

 

Quelques ressources complémentaires :

  • Lovelock Christopher et al. Marketing des services. Pearson France, 7e édition, 2014. 628 pages. La référence en termes de marketing de service. Les caractéristiques de ces derniers ainsi que les éléments liés à la proposition d’une offre de service.

 

  • Laumann Kjaer Louise, Daniela C. A. Pigosso and Tim C. McAloone, A guide for evaluating the environmental performance of Product/Service-Systems, Université du Danemark. L’évaluation environnementale des produits services/systèmes ou comment mesurer le changement lié à la servicisation d’un produit.